Sous-capitalisation du marché nigérian des assurances

 In Uncategorized

Les primes d’assurance de la raffinerie de Dangote, dont les capitaux assurés sont estimés à 6,8 milliards USD, sont susceptibles d’être souscrites à 72% par des compagnies étrangères. D’autres risques énergétiques de très grande valeur pourraient subir le même sort avec une fuite massive des primes d’assurance à l’étranger. De tels cas posent une fois de plus le problème de la capacité du marché nigérian des assurances à prendre en charge les risques du pays.

La Commission nationale des assurances (NAICOM) incite de nouveau les assureurs locaux à recapitaliser leurs entreprises afin de répondre aux besoins du pays.